Fin des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, première analyse ; une victoire décisive pour les Indiens Munduruku du Tapajós ; les chambres de bonnes, marqueur de la ségrégation sociale au Brésil.

final jogos

Le rideau est tombé, les Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016 sont terminés. Si quelque chose doit venir confirmer leur réussite, c’est, en conclusion des compétitions, la médaille d’or des footballeurs brésiliens vainqueurs de l’équipe allemande au Maracanã. Un retournement de l’histoire après la terrible défaite 7 à 1 subie contre cette même équipe d’Allemagne lors de la Coupe du Monde de 2014. Cette victoire vient couronner quinze jours de fête sportive encadrés par les grandioses cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux les 5 et 21 août, qui ont enchanté le monde entier par leur créativité et l’émotion qu’elles dégageaient.

welcome to the hellTest réussi donc pour Rio de Janeiro, le Brazil bashing colporté par les médias internationaux n’a pas pris… Reste à digérer le futur, l’héritage de ces Jeux pour la population, la gestion de la double crise économique et politique dont il va falloir sortir. Prochain rendez-vous, le vote officiel du Sénat confirmant la destitution de Dilma Rousseff. Il est attendu pour les premiers jours de septembre. Cela devrait permettre au président en exercice Michel Temer de devenir président en titre et de lancer son programme d’austérité. Un acte nécessaire et incontournable face aux impasses du moment. Seconde échéance, les élections municipales d’octobre qui permettront de mesurer l’humeur des électeurs.

On va tenter ici une première analyse de cet héritage olympique possible. Le thème sera aussi débattu lors d’une table ronde qui aura lieu le 31 août à la Maison olympique suisse de la Lagoa Rodrigo de Freitas à Rio de Janeiro (o Baixo Suiça). Parmi les
unnamed-1HORIZONS_AM_LAT_GF_FONTAINE_8_2016-RIO-JOinvités pressentis qui m’y accompagneront, Eduarda La Roque, présidente du Pacto do Rio, Sergio Magalhães, président de l’Institut des Architectes du Brésil (IAB), Christopher Gaffner, chercheur au Département de Géographie de l’Ecole Polytechnique de Zürich et Michael von Graffenried, photographe. A cette occasion,
mon livre 2016 Rio de Janeiro et les Jeux olympiques sera disponible en version française et portugaise

Dans ce numéro du 23 août de Vision Brésil, on évoquera aussi la victoire des Indiens Munduruku du Tapajós dans leur lutte contre l’implantation d’un barrage géant sur la rivière qui les fait vivre. C’est un fait important, car le Rio Tapajós est un des rares cours d’eau d’Amazonie encore préservés. On évoquera aussi l’histoire des chambres de bonnes, un marqueur de la ségrégation sociale au Brésil.

Bonne lecture, faites circuler Vision Brésil autour de vous.

Jean-Jacques FontaineVision Brésil

apagao da pirra

Les Olympiades de Rio sont donc achevées, elles se sont déroulées comme prévu sans encombre et, comme lors de la Coupe du Monde de 2014, elles ont été marquées par cette formidable émotion qui saisit les Brésiliens chaque fois qu’il s’agit de vibrer pour un grand événement partagé en commun. Les Olympiades de Rio sont donc terminées, place maintenant à la réflexion sur l’héritage qu’elles vont laisser à la population. (suite…)

tapajos e indios-munduruku

Il n’y aura pas de barrages sur le Rio Tapajós, ainsi en a décidé l’IBAMA, l’Institut brésilien de l’environnement le 19 août dernier en refusant d’octroyer la licence de construction de l’usine hydro-électrique de São Luiz do Tapajós. Les considérants de cette décision sont particulièrement intéressants : IBAMA estime que le projet « n’est pas viable du point de vue de sa composante indigène ». Il soumet la confirmation de sa décision à une évaluation de la FUNAI, la Fondation pour l’Indien, laquelle publie le jour même un rapport confirmant la reconnaissance de « l’occupation traditionnelle par le peuple Munduruku de la terre indigène Sawré Muybu dans l’ouest du Pará ». (suite…)

trablho domestico

Légalement, elles ne peuvent pas mesurer moins de 6 m2 et doivent comporter un espace pour une salle de bain d’au moins 1,2 m2. Elles, ce sont les chambres de bonnes qu’on trouve encore dans la plupart des appartements des grandes villes du Brésil. Cette norme établissant la surface vitale minimum à respecter pour pouvoir loger chez soi une employée de maison n’a été établie dans les années 1970. Elle n’a pas effacé l’image de la ségrégation sociale qu’incarnent ces cubiculums de fond de couloir. (suite…)

Sans titre

Organisé par le Consulat de France de Rio

Invitation / Convite

Samedi 20 août, 16h30 – 17h

Signature du livre de Jean Jacques Fontaine

« 2016, Rio de Janeiro et les Jeux olympiques, une cité réinventée »

 

Sábado 20 de agosto, 16h30 – 17h

Autógrafos de livros: Jean Jacques Fontaine

« Rio de Janeiro e os Jogos olimpicos, uma cidade reinventada »

Durant les Jeux olympiques #Rio2016, l’Espace « Quartier Latin » du CLUB FRANCE sera la maison de la culture franco-brésilienne, avec une programmation riche et diversifiée : animations linguistiques de l’Alliance française #AliançaFrancesa, vente et signatures de livres avec #LivrariaDaTravessa, rencontres à propos des études en France avec #CampusFranceBrasil, happening de cirque e de danse urbaine, … Venez nous rendre visite et consultez le programme complet.

Durante os Jogos Olímpicos #Rio2016, o Espaço « Quartier Latin » do CLUB FRANCE será a casa da cultura franco-brasileira, com uma programação cultural rica e diversificada: animações linguísticas com a #AliançaFrancesa, vendas e autógrafos de livros com a #LivrariaDaTravessa, encontros sobre estudos na França com o #CampusFranceBrasil, happening de circo e dança urbana, além de muitas outras atrações! Confira a programação completa do nosso espaço e venha nos visitar.

https://www.facebook.com/events/1557700431203874/

57a1ea0232129_565_319!

Bonjour, 

Les JO de Rio de Janeiro commencent demain et la presse internationale, comme on pouvait s’y attendre, ne se prive pas d’aligner les commentaires caricaturaux sur l’évènement, le Brésil et Rio de Janeiro. Pour ceux qui voudraient ouvrir les yeux autrement et lisent le portugais, je recommande la lecture des articles de El Pais Brésil. De mon point de vue, ce quotidien espagnol réalise la meilleure mise en perspective journalistique du moment. Particulièrement les dossiers:

  • O Brasil chega à Olimpíada sem cara
  • Prostituição na Rio 2016 

Voici le lien:

Jogos Olímpicos | Notícias | EL PAÍS Brasil

Bonne lecture et à bientôt

Jean-Jacques FontaineVision Brésil

HORIZONS_AM_LAT_GF_FONTAINE_8_2016-RIO-JOjean_jacques_CAPAPetit rappel : mon livre 2016, Rio de Janeiro et les Jeux olympiques, une cité réinventée est disponible en librairie auprès des Éditions l’Harmattan : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50578

Somente para lembrar : o livro Rio de Janeiro e os Jogos olimpicos, uma cidade reinventada esta disponivel nas livrarias do Brasil.

 

Optimisme mesuré des Brésiliens avant les Jeux ; une menace terroriste peu probable, mais à surveiller, mais une montée en puissance préoccupante de la violence criminelle ; Surprise dans la Baie de Guanabara ; Quel héritage pour les sportifs amateurs de Rio de Janeiro après les Jeux ? Petits clins d’œil d’avant-compétitions.

tocha

Bonjour,

Les responsables de Rio 2016 affichent l’optimisme : la vente des billets pour les compétitions sportives bat son plein, le public ne va pas bouder les athlètes de la famille olympique. Même si la proclamation de la « situation de calamité publique » de l’État de Rio de Janeiro par le gouverneur intérimaire Francisco Dornelles mi-juin — une annonce à usage interne destinée à faire débloquer des fonds par le pouvoir fédéral a provoqué une vague de méfiance internationale. Elle s’est traduite par l’annulation de plus de 50 000 entrées réservées sur le site de Rio 2016.

datafolhaD’autres indicateurs aussi sont moins optimistes. Ainsi, un sondage récent de l’institut Datafolha révèle que 63 % des Brésiliens estiment que les Jeux olympiques de Rio de Janeiro vont apporter plus de désagréments que d’avantages. C’est deux fois plus d’opinions négatives que trois ans auparavant, en juin 2013. Cette année-là, 25 % des personnes sondées seulement s’opposaient aux Jeux, 64 % y étaient favorables. Aujourd’hui, 50 % y sont totalement opposés. Ce sondage est national et le mouvement de mauvaise humeur qu’il traduit ne semble pas toucher (ou pas encore ?) Rio de Janeiro : une autre étude, réalisée par la Fondation Getulio Vargas début juillet, affirme en effet que 60 % des Cariocas croient au succès des Jeux et à ses retombées positives pour la ville.

_____________________________________

HORIZONS_AM_LAT_GF_FONTAINE_8_2016-RIO-JOjean_jacques_CAPAPetit rappel : mon livre 2016, Rio de Janeiro et les Jeux olympiques, une cité réinventée est disponible en librairie auprès des Éditions l’Harmattan : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50578

Somente para lembrar : o livro Rio de Janeiro e os Jogos olimpicos, uma cidade reinventada esta disponivel nas livrarias do Brasil.

____________________________________ (suite…)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 719 autres abonnés