IMG_7688Qui suis-je ? (informações em português no final)

Je suis un journaliste suisse habitant actuellement le Brésil. J’ai été correspondant en Amérique latine pour la presse suisse, belge et canadienne dans les années 1980, puis journaliste à la télévision suisse romande à Genève pendant 20 ans, tout en continuant à séjourner chaque année quelques semaines au Brésil. Retraité depuis début 2007, je me suis réinstallé de façon définitive à Rio de Janeiro.

Outre l’activité d’information que je mène à travers Vision-Brésil, j’ai mis en place, avec un collègue de la télévision suisse romande, un programme de formation au journalisme des animateurs des radios communautaires des favelas du Brésil auquel l’UNESCO apporte son soutien. Ce programme est financé par des institutions publiques et associatives suisses. Site du projet : http://www.jequitiba.org/

Pourquoi ce blog?
Vision-Brésil cherche à traduire mon regard sur ce pays, vaste, contradictoire et fascinant. Il fait suite à une première collaboration que j’ai menée pendant un an avec des journalistes travaillant dans les favelas de Rio de Janeiro et dont j’ai adapté les reportages, en français, sur http://vivafavelafrance.wordpress.com/

Vision-Brésil va aujourd’hui plus loin en publiant des informations économiques, sociales et environnementales qui me paraissent devoir intéresser un public francophone attaché, pour une raison ou une autre, au Brésil. Vision-Brésil n’a pas de date de parution fixe, mais il est prévu environ 10 éditions par année.

Reproduction autorisée, mais…
La reproduction totale ou partielle des textes de Vision-Brésil est autorisée, pour autant qu’on en cite la source et qu’on m’en avertisse à l’adresse de contact … En cas d’utilisation à des fins professionnelles, commerciales ou médiatiques, j’apprécierai le versement d’une contribution financière, car tout travail mérite salaire ! A terme, selon l’intérêt que cette initiative rencontrera, j’examine la possibilité de proposer des abonnement de soutien ou des espaces de sponsoring.

Vous pouvez recevoir Vision-Brésil chez vous en vous abonnant ici à la newsletter.

Recherches spécifiques
Vous pouvez aussi me demander d’effectuer, contre rémunération, une recherche d’information spécifique sur un thème particulier en vous adressant à visionbresil@gmail.com

Para saber sobre mim e o blog em lingua portuguesa, veja a reportagem escrito por um jornalista de Swissinfo: Mauricio Thuswohl, « Um olhar jornalístico suíço sobre a realidade brasileira »

http://www.swissinfo.ch/por/busca/Result.html?siteSect=882&ty=st&sid=11072371


Publicités

37 Réponses to “Jean-Jacques Fontaine”

  1. Oliveira Says:

    Bonjour Jean-Jacques,

    Je suis cofondatrice du Centre Culturel du Brésil en France. Nous organisons le 7 juin à Paris une conférence sur les JO RIO 2016. Il serait formidable de vous avoir en tant qu’intervenant. Seriez-vous disponible? Merci de votre retour, cordialement,

    Juliane Oliveira

  2. David Cotte Says:

    Bonjour Jean-Jacques,
    Très bon travail félicitations.
    J’ai fais le site suivant : http://bresilnordeste.com.
    J’espère qu’il vous plaira. N’hésitez pas à me contacter, j’aimùerai faire un échange de liens.
    Merci
    David

  3. wlementec Says:

    Bravo pour ce blog et ces informations de grande qualité. Je suis moi-même passionné du Brésil. Ma compagne est brésilienne (écrivain, http://marladequeiroz.com). Elle est de Rio de Janeiro, la ville qui m’a fait chavirer… la ville de mon coeur. Le Brésil, ça vous change une vie 😉 bonne continuation, William.


  4. Bonjour Jean-Jacques, j’ai été ravie de te rencontrer cette semaine. Je me suis inscrite pour suivre ton blog. Voici le lien vers le mien :
    http://avignon-in-photos.blogspot.fr/
    C’est un blog photo, pas du tout un blog d’analyse comme le tien.
    Le Brésil est un pays que je ne connais pas mais que je serai heureuse de mieux découvrir à travers ton regard. Amicalement,
    Nathalie

  5. marc Says:

    commentaire ….

    Par contre, le plein emploi, à d’autres SVP. Quand on sait comment se fait le calcul du chômage au brésil, on se demande comment les journaux internationaux peuvent relayer de telles âneries. Au brésil, un jongleur au feu rouge, un laveur de carreau (au feu rouge), un gars qui tond la pelouse de son voisin 3 fois par mois, est considéré comme un travailleur, sans oublier les fameux gars qui surveillent les voitures illégalement dans tout le pays et qui vous font payer pour leur travail illégal, sont aussi considérés comme des travailleurs. Je n’oublie pas non plus que le chômage au brésil n’est pas comptabilisé dans tous les états, mais seulement dans certains(ceux où le taux de chomage est moindre…). Pour un pays de plein-emploi il est étonnant de voir les dépenses d’indemnisation des chômeurs en continuelle augmentation.
    Le Brésil est très loin du plein-emploi !!!

    1. visionbresil Says:

      Bonjour Marc,

      je n’ai pas la prétention de détenir la vérité absolue en ce qui concerne le taux de chômage au Brésil. Ni ailleurs d’ailleurs car il faut savoir que chaque pays a sa propre méthodologie pour comptabiliser ses demandeurs d’emploi. Ainsi la Suisse, toujours remarquée par son faible taux de sans-travail ne compte pas ceux qui ont épuisé leurs droits à l’assurance chômage et émargent à l’aide sociale. Ce n’est sauf erreur pas le cas en France qui inclut dans ses statistiques les RMistes.

      Pour ce qui est du Brésil, la seule chose dont on est sûr, c’est que les chiffres sont corrects en ce qui concerne les personnes au bénéfice d’une « carteira de trabalho », ce petit sésame bleu qui leur permet de cotiser et recevoir la sécurité sociale. L’emploi informel n’entre pas dans ces statistiques. Or il représente entre 30 et 65% de tous les emplois du pays, les estimations ont difficiles à établir justement parce qu’il n’y a pas de statistiques à ce sujet! En outre, une des caractéristiques de l’emploi informel, c’est sa non-permanence. Les gens peuvent travailler quelques jours, quelles semaines, puis interrompre leur activité durant un laps de temps. Comme il n’y a pas de « salaire » établi et que l’économie familiale dans le secteur informel repose sur les gains de tous les membres de la famille et non d’un ou deux travailleurs déclarés, il est aussi difficile de savoir qui gagne quoi et comment. D’où la « sensation » que le chômage est plus important que ce qu’affirment les chiffres officiels, mais on ne peut pas plus se fier à cette sensation qu’aux statistiques de l’administration.

      Autres éléments permettant d’apprécier la situation: les grands travaux du PAC, de la COPA et des JO 2016 ont ouvert de nombreux chantiers réclamant beaucoup de main d’oeuvre non qualifiée, ce qui permet un certain basculement du secteur informel vers des emplois déclarés. Jusqu’à quand? Personne ne peut le dire… Enfin, dernier élément, il y a une énorme pénurie de travailleurs qualifiés à cause de la mauvaise qualité de la formation. L’économie réclame une telle main d’oeuvre et ne la trouve pas, ce qui crée une pénurie dans certains secteurs alors que d’autres ne peuvent répondre à l’offre de main d’oeuvre.

      Voilà, j’espère que ces quelques éléments contribueront à répondre à vos interrogations, même s’ils ne constituent pas une analyse complète du problème.

      Amitiés
      Jean-Jacques Fontaine
      Vision Brésil

  6. marc Says:

    Bonjour Jean-jacques.

    J’apprécie depuis longtemps votre travail…bénévole.

    Je ne voudrai pas abuser mais auriez-vous le temps de vous pencher sur les méthodes utilisées pour la publication des statistiques au brésil.

    Je suis consterné par les stats concernant le chômage et l’inflation.
    Je vis au brésil, à bahia, et il m’est impossible de croire à ce qui est publié.

    Ci-dessous, un extrait de commentaire vu sur internet qui me confirme que je ne suis pas le seul a douter. (Désolé je ne me rappelle plus du nom de l’auteur)

    <<<<<<<<<<<<<<<<<>>>>>>>>>>>>>>>>>>

    En vous remerciant

    Marc Rigaud

  7. pingoud Says:

    Bonjour Jean Jacque … Je suis un brésilien des origine Vaudois, mais j’ai vécu oussi en Suisse (Lausanne) … adorei seu blog e sempre que puder darei uma espiada…abraços Jean Pierre


  8. Muito legal! Intercambio cultural!

  9. dédé Says:

    Bonjour Jean-Jacques

    De Paris, je tiens à vous informer que le journal Brasil-Infos vient de naître avec ma collaboration amicale.

    http://www.brasil-infos.com/

    Au plaisir d’avoir de vos nouvelles

    Dédé de Montreuil

  10. jacqdbr Says:

    Salut JJ,
    Le portugais est la langue officielle du Brésil. Mais il y a 12% d\’analphabétes et on dénombre 280 langues au Brésil, dont celles des migrants. En fait, quel pourcentage de personnes au Brésil parle la langue constitutionelle ?
    Jacques

  11. Judith Says:

    Bonjour,
    nous sommes un groupe d’étudiants à la maitrise en environnement de l’université de Sherbrooke, Québec, Canada à travailler sur la gestion des matières résiduelles pour des entreprises s’installant au Brésil. Nous ne connaissons ni la langue, ni bien le contexte. Avez-vous des pistes ou des contacts à nous suggérer? Merci. Et bonne idée que de partager ces informations si pertinentes au monde!
    Judith Lavoie

  12. Hervé Says:

    Bonjour,
    J’ai commençé ma vie professionnelle au Brésil voici 30 ans et j’ai suivi la vie chaotique de ce pays depuis lors. J’y ai encore travaillé 6 mois en 2011 et cela m’a permis d’en réactualiser ma perception: mon 2éme pays a profondément changé en 10 ans… Mais je regrette beaucoup de ne pas avoir connu votre blog auparavant: avec vous les choses sont dites, sans emphase, objectives, claires et couvrent tous les sujets, ce qui permet d’embrasser la globalité Brésilienne…dans sa complexité. Votre blog est profondément pertinent et apporte de la clairvoyance, lá où tout semble confus.
    Bravo !
    (mais diable, est ce volontairement que vous apparaissez avec un vieux téléphone en main ? Cela ne donne t’il pas une image un peu ringarde á votre blog , alors qu’il est vraiment vivace ?)

  13. José Leitão Says:

    Bom dia Jean-Jacques,

    Je suis franco-portugais. J’ai quitté le Brésil il y a 10 ans environs suite à un échec sentimental. De retour en France depuis, je suis toujours resté attaché à ce pays fascinant. O Brasil.
    Votre travail est superbe. Bravo
    Feliz ano novo !


  14. Brésil vision une découverte pour moi aussi intéressante que la découverte de ce fleuve souterrain, un long fleuve tranquille, j’espère que l humanité puisse en profiter tout en le respectant et qu’il ne subira pas le sort de la forêt homonyne.
    Bravo pour ce travail

  15. Irène Danon Says:

    BRAVO pour votre intéressant travail d’information sur le Brésil. Franco-brésilienne je m’intéresse à l’actualité et je trouve que le choix de vos sujets n’est pas banal ni touristique. Pour info, je viens de créer un blog, si vous souhaitez le visiter l’adresse est : http://www.izidon.unblog.fr ‘sur l’Amazonie et l’artisanat du Brésil) Je vais mettre un lien sur mon blog vers le vôre.
    Bonne continuation,
    Irène


  16. Merci pour votre travail ! Je lisais votre nom par-ci et par-là, dans le Petit Journal et je viens seulement de découvrir ce blog .
    Je n’arrive pas á regarder la télé ici (j’ai vécu à 2 reprises au Brésil en 25 ans. J’y vis et travaille maintenant depuis 10 ans) et la presse écrite me semble si souvent en décalage avec la réalité : grands mots, dénonciations, etc contre… cet (inaltérable) fatalisme au quotidien. Votre ton me plaît, bravo pour le choix des sujets et votre VISION. Et surtout, continuez…

  17. marc Says:

    bonjour

    remarquable vos articles
    je vis au BRESIL depuis 2 ans et la societe bresilienne n est pas un modele de vie , c est une fausse vitrine , protectionisme, nationalisme, hypocrysie, bref du silicm partout
    le capitalisme bresilien est la consequence de la violence sociale, zut faut pas parler de ça au Bresil, on m aime pas les sujets qui fachent, surtout pas de critique
    et que dire de la TV au bresil, une vitrine de journaliste camelots, allez fermer vos TV e

  18. DIDIER Jean-Luc Says:

    Bonjour

    j’ai 54 ans je parle couramment anglais et peux monter assez vite mon niveau en espagnol, malheureusement pas le brésilien. J’ai des amis qui ont vécu au Brésil ou qui le sont et cela me plairait de le parler.

    J’aurai pu travailler pour l’Ecole des mines de Saint Etienne à Florianopolis

    merci de vos mises en relations

    très cordialement

  19. solange Says:

    Bonjour Jean-Jacques

    Je suis installée au Brésil depuis peu et lis avec beaucoup d’intérêt vos articles sur votre blog et sur le Petit Journal.

    Je viens de créer, pour le compte de la société e-Hikari, un e-journal qui s’appelle Aujourd’hui le Brésil.
    C’est un journal d’information sur le Brésil en français.
    Vous avez d’ailleurs rencontré mes collègues Mathilde et Frédérique qui travaillent aussi pour Hikari.

    Je souhaiterais mettre votre blog en lien sur notre site et voulais savoir si de votre côté il vous serait possible de mettre un lien également sur notre site?

    Vous souhaitant de bonnes fêtes de fin d’année.

    Très cordialement
    Solange

  20. Thibault Says:

    Bonjour Monsieur,
    Vous connaissez ce blog « autre Brésil »?
    Il est bien fait aussi.
    À bientôt!
    http://www.autresbresils.net/IMG/pdf/PAL_lula_Salama.pdf

  21. Indysantista Says:

    Bonjour M.Fontaine,

    Alors que je vous lis une fois par mois, je passe enfin pour vous apprendre que dans l’énergie des échanges dans la partie « économie » d’ABC Latina, je vous ai cité sans produire un article. vous faire mieux connaître par des Français qui ont tous une histoire avec le Brésil ou qui y réside comme moi.
    Après une vie de voyages, je privilégiais le Brésil jusqu’à vivre des années à Santos.
    Parmi les mille et UNE facette, depuis 18 mois, je suis dans un coin perdu et ignoré même des villes voisines dans le Reconcavo, face à Maragojipe, aux mitan des Quilombos.
    Bien que je connaisse d’autres trous perdus du Brésil, celui_là vaut le détour… archaïque, traditionnel, illetré… j’espère en voie d’extinction ! ne serait-ce que pour eux-même sans tomber dans les excès du modernisme
    Félicitations pour le blog, bonne continuation surtout… pour ceux qui veulent s’informer sans en avoir ou le temps ou vos qualités.
    Jean-Claude Damant.


  22. GNATSIGLO PAPA DIT:3NOVENBRE2010 BONJOUR JEAN JACQUE FELICITATION POUR VOTRE INITIATIVE.JE SUIS TROS INTERESER DE VOIR TONREGAR SUR TON PAYS. A BIENTOT GNATSIGLO PAPA TOGO.TELEPHONE.00 228 951 93 03

  23. BENOIST Marie Says:

    Bonjour,

    Je suis journaliste pour France 5 et je prépare actuellement une émission de voyage et de découverte sur le Brésil. J’ai parcouru de nombreux articles de votre blog et j’aurais souhaité vous contacter directement pour profiter de votre connaissance du Pays, de personnages à y rencontrer, d’initiatives communautaires ou solidaires…

    Un grand merci d’avance pour votre aide,

    Bien à vous,

    Marie Benoist

  24. prettyzoely Says:

    Merci pour cette « vision » ma foi originale…je m’abonne à vos newsletters

  25. francisco claudenis alves ciriaco Says:

    Hello Jean – Jacques muita paz!
    estou escrevendo para o senhor para obter informações sobre radio comunitária. somos uma assosicação comunitária amigos da sagrada familia e temos um sonho a ser realizado instalar uma radio. a comunidade é pobre, por isso estamos pedindo informações como fazer um projeto para Suiça e pedir um auxilio para adquirirmos o que necessitamos….
    sem mais nada no momento encerramos com uma consideração esclusiiva..
    abraço
    francisco claudenis
    Tenente Ananias, RN Nordeste do Brasil

  26. Yves Dubuis Says:

    Bonjour Monsieur Fontaine,
    Je suis retraité suisse venant de m’établir à Rio de Janeiro avec mon épouse. Je viens de découvrir votre site que je trouve passionnant et très utile et je me suis abonné à votre Newsletter.
    Nous sommes arrivés le 01.4.10 avec nos 4 perruches callopsites. Je pourrais écrire un roman sur les formalités qu’il a fallu remplir pour les amener ici !! Mais tout s’est bien passé et elles sont en pleine forme, même après 1 mois de quarantaine ! ça aussi, c’était une aventure !
    Nous nous apprétons à déménager à Rio das Ostras et je continuerai à lire avec plaisir vos prochains bulletins.
    Avec mes cordiales salutations
    Yves Dubuis


  27. Bonjour,
    Je découvre dernièrement vos articles via Le Petit Journal de São Paulo. J’aime beaucoup vos articles et vos analyses sans concessions et sans langue de bois sur le Brésil. On sort enfin de la vision romantico-naïve et béate du Brésil contrairement à l’image que les journalistes (et les résidents) européens veulent bien donner. C’est bien cela que vous appelez les ‘mille facettes’. Bravo et continuez.

  28. Veronica Franco Says:

    Bonsoir Jean-Jaques,
    Je voudrais savoir si vous connaisser déja l’Art Hotel Aos Sinos dos Anjos où je viens de séjourner.
    La propriétaire est un médecin-Artiste franco-italienne, très acceuillante.
    Je trouve qu’il meriterais que vous l’insériez dans votre palmarès… allez le voir…c’est un endroit hors de commun, assez pour avoir très Saudade!
    http://www.aossinosdosanjos.com

  29. Antony DUMAS Says:

    Bonjour Jean-Jacques
    J’apprécie beaucoup votre blog, qui donne à voir un Brésil original mais aussi fidèle à celui que l’on a la chance de découvrir quand on y séjourne durablement. Votre dernière livraison avec le regard de la presse internationale est passionnante, bravo ! De mon côté, français habitant à Rio, j’essaie modestement de témoigner de mon expérience ici depuis un peu moins d’un an…Je serais ravi que vous me citiez prochainement dans l’un de vos billets, ou qu’encore mieux vous postiez un lien jusqu’à mon blog (http://antonydumas.blogspot.com) si d’aventure il vous plaisait ! Et puis n’hésitez pas à rentrer en contact, sur le blog !
    Amicalement
    Antony

  30. Benoit Says:

    Bonsoir,

    Je suis ravi de trouver des informations et des analyses aussi bonnes sur le brésil.

    Félicitations


  31. Prezado Jean-Jacques Fontaine,
    Li a reportagem sobre o seu trabalho jornalistico no Brasil.
    Sou uma jornalista brasileira que vivo na Suiça alemã (Basel) e fiz aqui durante 6 anos um programa de rádio em português,(minha paixão) pois fiz radio e televisão no Brasil. Depois 3/4 anos
    com a página acima indicada, noticias suiças a imprensa internacional de lingua portuguesa, mas infelizmente não tivemos mais o nosso pequeno buget para sobreviver!
    Vou ao Brasil em outubro pois já estive em maio, e gostaria de saber se o Sr. não acharia tb interessante noticias da comunidade de lingua portuguesa na área da música, cultura em geral, etc..da Suiça?
    Abraços e Parabéns pela iniciativa!
    Arlete F.Kaufmann
    Jornalista Internacional
    0041/61/382 5068 Tel/Fax
    kaufmann_for_4@sunrise.ch

  32. amalou fatima Says:

    Bonjour Mr Jean-Jacques Fontaine,

    Tout d’abord Bravo pour l’énergie avec laquelle vous nous faîtes découvrir ce beau pays, comme vous le dîtes si bien aux mille facettes.

    Je réalise actuellement un mémoire sur l’éthanol au Brazil et souhaiterai vous inerviewer pour votre expertise sur ce périmètre qui est le Brésil.

    Cet interview n’est pas long. J’ai déja effectué quelques interviews auprès de quelques associations brésiliennes comme : ANFAVEA / COSAN, mais aussi auprès de professionnels travaillant dans le domaine de l’éthanol : PSA / Total Brazil.

    J’ai maintenant besoin du point de vue d’une personne qui réside dans ce pays et qui bien évidement à des notions de l’éthanol. Qui mieux que vous pourrez m’apporter son expérience au Brazil.

    Bien évidement, je vous transmettrai avec grand plaisir mon mémoire finalisé.

    Merci d’avance pour votre aide.

    A très bientôt je l’éspère,

    Fatima AMALOU


  33. Bonjour,

    Bravo pour ce blog qui sort un peu des chemins battus.

    Je suis en train de lancer un site internet (http://www.paspourdesprunes.com) qui a pour ambition de publier des témoignages francophones sur les coutumes et cultures de tous les pays.

    Si vous souhaitez, m’envoyer un témoignage (qui peut être un extrait de votre blog) n’hésitez pas. Nous mettrons en ligne le Brésil avec vous ! Nous ferons bien sûr un lien vers votre blog .

    Merci et à bientôt j’espère,
    Julie Deffontaines


  34. Três cher Jean-Jacques,

    C´est avec plaisir que j´accompagne ton travail pour lequel je te felicite. Étant toujours en Amazonie et travaillant pour la cause indienne, je serais três heureux d´établir des échanges et voir les possibilités de te repasser des informations pour ton blog sur les défis actuels des peuples indigènes ainsi que de l´Amazonie.
    Porte-toi bien et au plaisir d´un nouveau contact.

    Silvio Cavuscens
    Coord. Geral da Secoya


  35. Hello Jean-Jacques,
    Bravo pour cette belle initiative. Je suis curieux de voir ton regard sur ce pays de mils facettes.
    À bientôt
    Roland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s