divers


Bonjour,

Mardi 25 juin paraît mon livre « Le Brésil de Jair Bolsonaro, chroniques avril-mai 2019 » qui dresse le portrait d’aujourd’hui de ce pays à travers ce qu’en racontent les différentes personnes rencontrées au cours de l’enquête que j’ai menées durant quatre semaines en avril et mai.

« Une plongée hallucinante au pays de Bolsonaro à travers les témoignages de ceux qui y vivent… »

« Nous sommes gouvernés par une bande de fous ! » – La phrase que j’ai le plus entendue répétée durant mon enquête.

« En 100 jours, Bolsonaro n’a pas poussé le gouvernement vers la droite, mais vers le bas. » – Josias de Souza, Folha de São Paulo.

« Il devient chaque jour plus évident que si le président n’arrête pas de produire autant de bobards, il va attenter contre son propre destin chaque jour un peu plus. » – Ascanio Seleme – O Globo.

Vous pouvez trouver cet ouvrage en librairie dès le 25 juin mais également l’acquérir en souscription au prix de 13,50 euros ou 15 francs suisses, port compris, en m’envoyant un message à visionbresil@gmail.com

(suite…)

Publicités

Nouvelle volée de révélations aujourd’hui sur le site The Intercept Brasilqui détaille les conversations entre Sergio Moro et le procureur Deltan Dallagnol sur Telegram dont il avait publié un résumé il y a quatre jours. Aucune information inédite qui n’aurait pas encore été dévoilée, mais une mise en contexte qui permet de mieux comprendre dans quel cadre tout ceci s’est produit. La seule vraie nouveauté, c’est la réaction de l’ABIN,le service national de renseignements, qui enjoint les membres du gouvernement à Brasilia à abandonner Telegram et Whatsapp, pour s’échanger désormais leurs messages sur des téléphones cellulaires cryptographiés fournis par l’agence de contre-espionnage.

En attendant de probables autres indiscrétions que The Intercept Brasilnous promet dans les prochains jours, j’aimerais faire une petite mise au point suite à plusieurs interpellations qui m’ont été adressées : pourquoi n’ai-je pas dit que les révélations sur les errements des procureurs de l’enquête Lava-Jato et du juge Moro impliquaient une reconnaissance de fait de la non-culpabilité de Lula dans l’affaire du triplex de Guaruja pour laquelle il a été condamné à la prison ?

Pour acheter ce livre en souscription au prix de 13,50 euros / 15 francs suisses, port compris, le commander à : visionbresil@gmail.com

(suite…)

Bonjour,

L’information fait le tout du monde et ébranle le Brésil. Le site d’investigation The Intercept Brasil publie des centaines de messages échangés sur la plateforme Telegram par l’équipe des procureurs chargés d’enquêter sur l’affaire de corruption Lava-Jato et le juge responsable de ce dossier. Un échange illégal du point de vue du droit brésilien, les accusateurs et le juge du cas devant préserver une totale indépendance entre eux jusqu’au moment du procès. 

Ce que ces messages révèlent, c’est que les preuves concernant la culpabilité de Lula dans l’affaire du triplex de Guaruja ne sont pas aussi solides qu’il y paraît et que la précipitation à emprisonner l’ancien président a certainement obéi à une manœuvre de l’équipe d’enquêteurs pour le faire taire à la veille des élections présidentielles d’octobre 2018 pour lesquelles il était favori peu de temps avant et l’empêcher ainsi de se porter candidat. 

Les révélations de The Intercept Brasil ne signifient pas que Lula soit innocent des accusations qui lui sont portées ni que le scrutin qui a élu Jair Bolsonaro ait été biaisé. Elles remettent cependant en cause la lourdeur de la condamnation à la prison de Lula et montrent indéniablement que cela a indéniablement influencé la campagne électorale.

Vous trouverez ci-dessous un lien sur un article assez complet de la RTS qui résume bien l’affaire, et pour ceux qui lisent le portugais, le lien sur l’ensemble du dossier en 4 parties publié par The Intercept Brasil.

La justice brésilienne va réexaminer la demande de libération de Lula
https://www.rts.ch/info/monde/10499031-la-justice-bresilienne-va-reexaminer-la-demande-de-liberation-de-lula.html

Les révélations de The Intercept Brasil https://theintercept.com/brasil/

Bonne lecture et… petit rappel ! Mon livre « Le Brésil de Jair Bolsonaro, chroniques, avril-mai 2019 » sort aux Éditions l’Harmattan le 25 juin prochain. Vous pouvez encore l’acquérir en souscription à 13,50 euros ou 15 francs suisses en m’envoyant un mail à : visionbresil@gmail.com.

Jean-Jacques Fontaine — Vision Brésil

Bonnes feuilles et Souscription

Bonjour,

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon livre : « Chroniques du Brésil de Jair Bolsonaro » . Il sera en librairie dès le 25 juin mais je vous le propose en souscription tout de suite

Souscription

Ces chroniques sont le reflet d’une exploration que j’ai menée, entre mi-avil et mi-mai, après avoir passé presqu’une année hors de Rio de Janeiro. Au cours de ces quatre semaines, j’ai repris contact avec nombre de personnes que j’avais cotoyées, à un titre ou à un autre, au cours de mes dix années quasi ininterrompues de séjour au Brésil, afin de recueillir leur perception du moment politique, économique, social, environnemental, idéologique…

Ce sont ces conversations que j’ai rassemblées dans cet ouvrage et elles forment un instantané saisissant du Brésil de Bolsonaro, cinq mois après sa prise de fonction comme président de l’Union. Beaucoup de situations difficiles, déprimantes, inquiétantes, mais aussi des fenêtres d’espoir qui permettent d’entrevoir une petite lumière au bout de ce tunnel dont personne ne se risque à imaginer la fin…

Cet ouvrage est un livre subjectif, critique, orienté, mais  il donne à percevoir une réalité bien plus complexe et contrastée qu’on ne l’imagine en lisant la presse européenne.

Bonne lecture !

Jean-Jacques FontaineVision Brésil

P.S : En souscrivant, vous n’allez pas faire beaucoup d’économie par rapport à un achat en librairie, hormis le fait de recevoir ce livre directement chez vous! Mais en souscrivant, vous m’aidez à financer  mes frais de publication. En effet, l’éditeur, pour pouvoir l’imprimer, me demande d’acheter un certain nombre d’exemplaires. Les temps sont durs pour les auteurs, mais aussi pour les éditeurs…

Donc merci d’avance !

***************** (suite…)


« En 100 jours, Bolsonaro n’a pas poussé le gouvernement vers la droite, mais vers le bas », persifle Josias de Souza dans la Folha de Sao Paulo, dimanche 7 avril.« Pourquoi ont-ils tellement peur de libérer Lula maintenant qu’ils ont réussi à empêcher mon élection », écrit l’ex-président Lula, depuis sa prison, dans une lettre ouverte publiée par l’ensemble de la presse dominicale de ce même jour. Et dans l’après-midi, sur l’Avenida Paulista de Sao Paulo, supporters de Bolsonaro et partisans de Lula en sont venus aux mains. Visiblement, le Brésil n’a pas encore retrouvé la paix politique.
(suite…)

Quel est le sport le plus dangereux ? Le Base jumpou bien être président du Brésil ? Le second, bien sûr ! La blague circule sur les réseaux sociaux depuis ce matin. Non sans raison… Depuis le retour de la démocratie en 1985, sur un total de sept présidents, un est mort avant d’avoir pris ses fonctions — Tancredo Neves en 1985 —, deux ont été destituées – Fernando Collor en 1992, Dilma Rousseff en 2016 et deux sont en prison – Luis Iniacio Lula da Silva et maintenant Michel Temer. Cinq accidentssur sept mandataires, c’est effectivement une proportion inédite dans la vie politique, même en Amérique latine. (suite…)

Premiers pas de Jair Bolsonaro à Washington ce 17 mars 2019, un dîner à l’ambassade brésilienne en préambule de la rencontre avec Donald Trump. À sa gauche Steve Bannon, l’idéologue de la nouvelle droite mondiale — décidément il est partout —, à sa droite Olavo de Carvalo, qui porte le flambeau du conservatisme au Brésil. À la fin du repas, Steve Bannon déclare avoir été incroyablement impressionné par l’équipe qui accompagne le Président brésilien aux USA, « cette réunion est un excellent point de départ pour une tournée dans la capitale et la visite officielle au Président américain ». (suite…)

Page suivante »