économie


RUAG, entreprise d’armement détenue à 100 % par le gouvernement suisse va construire une fabrique de munitions de petit calibre au Brésil. Des balles pour armes légères, qui équipent l’armée et la police, mais aussi les pistolets et les fusils qui, aux mains des trafiquants de drogue et des délinquants, tuent des innocents. En 2015, les victimes de la violence intentionnelle qui règne au Brésil ont été au nombre de 58 000, 71 % d’entre elles assassinées avec des armes à feu.

ruag 3
(suite…)

Publicités

rio-cidade-partida

Le verdict est sévère, il est le résultat d’une vaste enquête de la Fondation Getulio Vargas (FGV). La moitié la plus pauvre des Cariocas détient 10,7 % de la richesse de la métropole alors que les 10 % les plus riches s’en approprient 51,8 %. En 40 ans, l’inégalité a clairement augmenté : les chiffres de 1970 en effet font état d’un rapport 14,2 % — 43,9 % pour les mêmes tranches de population. Comment lutter contre ce phénomène ? Les analystes tracent plusieurs pistes et en retiennent surtout une : le développement des activités liées aux retraités, toujours plus nombreux à s’installer dans la ville, pourrait faire, à terme, de Rio de Janeiro un Miami de l’hémisphère sud et générer de l’emploi. L’emploi qui est la principale source de réduction des inégalités. (suite…)

descobrimento-do-brasil

Le Brésil tend toujours à se projeter dans l’avenir et, en conséquence, à ne pas trop regarder son passé. Mais si ce pays est neuf à l’aune du moyen âge européen qui façonne encore beaucoup de nos paysages, il est tout de même riche d’une histoire de 5 siècles à laquelle certains commencent à s’intéresser de près. Est-ce un signe de maturité que de s’inspirer de son passé ? En Europe, on en est convaincu. Les émissions de télévision de plus en plus nombreuses qui relatent le patrimoine sont là pour nous le rappeler.

De ce côté-ci de l’Atlantique, on est plus nuancé. Beaucoup pensent encore qu’à trop regarder derrière nous, on freine notre devenir… Rappelez-vous cet adage en forme de clin d’œil : le Brésil est le pays d’un futur qui ne réalise jamais. La vérité est peut-être à mi-chemin de ces deux extrêmes. Raison pour laquelle Vision Brésil vous parle aujourd’hui résolument du Brésil du passé.

(suite…)

Une utopie pour sauver le monde occidental de la crise ; Décès du pape de la chirurgie esthétique ; Pluie de poison sur une nature protégée ; Vestiges d’histoire méconnus

tarsila2Essai : une utopie brésilienne pour sauver le monde occidental de la crise

Dans le cénacle (étroit) des penseurs brésiliens, Eduardo Gianettti occupe une place à part. À la fois économiste et philosophe, il fait de la provocation à la réflexion le noyau de ses écrits et de ses prises de position. Il nous régale aujourd’hui avec Trópicos utópicos — uma perspectiva brasileira da crise civilizatoria (Tropiques utopiques, — une perspective brésilienne de la crise des civilisations – Editions Companhias das Letras). (suite…)

Dossier de la corruption; le Crédit Suisse en ligne de mire; un mort par semaine chez les militants écologistes; le chômage principale cause de l’inégalité; panne de passeports

indio e tocha

Même si la flamme olympique, relayée par 12 000 porteurs, passe par 329 villes du Brésil, la vie sera peu perturbée par les exploits des athlètes des Jeux 2016 en dehors de Rio de Janeiro, sauf devant les écrans de télévision ! Le pays ne retient donc pas son souffle jusqu’au 5 août comme ce fût le cas lors de la Coupe du Monde de football en 2014. Et en ces temps de crise économique et politique, le dossier de la corruption et son dénouement occupent toujours le devant de la scène dans la hiérarchie des préoccupations. C’est donc un sujet encore une fois incontournable.

(suite…)

lavajato

L’information provient du quotidien suisse Le Temps. Plusieurs avocats du barreau de Genève dénoncent une attitude de la Suisse qui violerait les garanties de procès équitable dans le cadre des enquêtes menées par les services du procureur général de la Confédération à propos de l’argent qui aurait été caché en Suisse par des politiciens brésiliens. (suite…)

temer-terceirizacao-de-mao-de-obra-sera-votada-com-certa-tranquilidade

Michel Temer a donc nommé ses ministres, 22 au lieu de 32 dans l’ancienne équipe de Dilma Rousseff, tous des poids lourds de la vie politique brésilienne, tous masculins, tous blancs. C’est la première critique qui lui est faite : pas de femmes ni de noirs au gouvernement[1]. « Parce que les partis qui forment la nouvelle coalition n’ont proposé aucune femme et aucun noir » nuance le journaliste Sidney Rezende, un transfuge de la Télévisioin Globo qui a rejoint la chaîne publique EBC.

Le credo de la nouvelle équipe, c’est pour une démocratie efficace. Que mettre derrière ces mots ? Le rétablissement de l’équilibre des finances publiques, le maintien des programmes sociaux, l’ouverture économique, le dialogue permanent avec les députés proclame Michel Temer. À voir… (suite…)

Page suivante »