Paulo Paulino était membre de la tribu des Guajajara et leader du groupe de défense de l’Amazonie Les Gardiens de la forêt, dont j’ai parlé dans un précédent Vision Brésil[1]. Il a été tué lors d’une altercation avec des trafiquants de bois, ont fait savoir les autorités brésiliennes. Le drame s’est produit vendredi 1er novembre, dans la région de Arariboia, dans l’État du Maranhão, l’un des plus touché par le déboisement illégal et les incendies de forêts.

Je vous joins ici le lien sur l’article du Monde, paru hier dimanche 3 novembre, qui détaille l’information…

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/11/03/au-bresil-le-militant-indigene-paulo-paulino-tue-dans-une-operation-contre-des-trafiquants-de-bois-en-amazonie_6017857_3210.html

Jean-Jacques Fontaine – visionbresil@gmail.com

[1] Vision Brésil 18 octobre 2019 : Septembre, premier mois de présence de l’armée en Amazonie pour combattre les incendies, les feux ont baissé, mais le déboisement a augmenté.