Le verdict est tombé… Tard dans la nuit de dimanche, après 3 journées marathons de débats ininterrompus à la Chambre des Députés. C’est la plus longue session parlementaire de l’histoire du Brésil. Par 367 voix contre 137, la procédure de renvoi de Dilma Rousseff est largement validée par plus des 2/3 du Parlement.

parlamento

Même si le verdict est sans appel, il ne réduit pas la fracture qui traverse le pays depuis le déclenchement des enquêtes Lava Jato sur la corruption et les pots-de-vin versés dans les caisses noires des partis par les principales entreprises du pays. Cela fait maintenant deux ans… Durant la journée de dimanche, ces divisions se sont incarnées à travers des manifestations de rue pour la destitution de la présidente ou pour son maintien à son poste. Des manifestations qui ont rassemblé moins de monde que prévu. Comme si chacun savait que le vote du Parlement n’allait rien résoudre.

C’est maintenant au Sénat de décider, à la majorité simple, de poursuivre ou non la procédure de destitution. En cas d’acceptation, Dilma Rousseff sera suspendue pour 180 jours, remplacée provisoirement par le vice-président Michel Temer. Le Congrès — Chambre des députés et Sénat réunis — décidera ensuite de confirmer ou non l’impeachment. Politiquement, on voit mal le Sénat désavouer la Chambre des Députés. manifestaçao brasiliaOn voit mal aussi la présidente revenir aux commandes du pays, après 6 mois d’absence, si elle est finalement absoute de l’accusation d’avoir manipulé les comptes de l’État pour se faire réélire en 2014. Et l’on voit encore plus mal le Parti des Travailleurs se résigner au verdict et intégrer une nouvelle équipe gouvernementale. La décision de cette nuit ne met donc pas fin à la crise politique…

Dans ce numéro du 18 avril, Vision Brésil vous parle aussi d’autres choses qui se passent au Brésil : la baisse probable et inattendue de l’inflation en 2016 qui va alléger la crise économique — une bonne nouvelle – , un défi environnemental majeur: il faut en finir avec le déboisement de l’Amazonie pour lutter contre le réchauffement climatique.

Cité réinventée Couverture grandeEt puis comme d’habitude,  je poursuis la publication des « bonnes feuilles » de mon livre 2016, Rio de Janeiro et les Jeux olympiques, une cité réinventée qui sera publié à la fin du mois par les Éditions l’Harmattan. Vous y trouverez aussi la liste des premiers lancements agendés en France et en Suisse.

Bonne lecture

Jean-Jacques FontaineVision Brésil

Publicités