Bonjour,

C’est vrai, je vous ai un peu abandonné ces derniers temps… C’est que j’étais occupé à d’autres tâches et que l’actualité internationale a pris ses distances avec le Brésil. Elle a plutôt les yeux tournés vers la crise gréco-européenne ou le défi posé par les migrants de la Méditerranée. Au regard, les affres de mon pays d’adoption semblent bien secondaires.

118A8076

Alors, à l’heure où l’Europe entre dans la torpeur des grandes vacances d’été -une entrée très « caniculaire » à ce que j’en entends dire- je veux évoquer tout de même ce Brésil qui aborde un hiver susceptible de se révéler très mouvementé : la crise politique s’approfondit et il n’est pas certain que la présidente Dilma Rousseff puisse terminer son mandat. Le chômage et l’inflation menace sérieusement les conquêtes sociales acquises par la nouvelle classe moyenne ces dix dernières années. La sensation de violence dans la rue augmente et l’opinion publique se déchire autour d’un projet polémique visant a abaisser l’âge de la majorité pénale.

Petite touche d’optimisme cependant, cet hiver austral a aussi débuté, comme chaque année, par la grande et magnifique fête du livre de Paraty qui a offert aux lecteurs, pour la 13ème fois consécutive, l’occasion de rencontrer leurs auteurs.

Bonne lecture et bonnes vacances !

Jean-Jacques Fontaine / Vision Brésil

Publicités