Hausse des émission de gaz à effet de serre; « désindustrialisation » en marche; inégalité social est violence

desmata

Bonjour,

Les élections sont derrière nous, mais le Brésil n’a pas vraiment retrouvé son calme:  les cogitations vont bon train autour  de la nouvelle équipe ministérielle que va incessamment désigner la Présidente Dilma Rousseff pour son second mandat à la tête du pays. Notamment pour ce qui est des ministres de la sphère économique. Et la presse se déchaîne chaque jour un peu plus sur le scandale « Petrobras« ,  ces millions de R$ de pots de vin que les plus grandes entreprises de la construction ont payé aux partis politiques pour emporter les marchés. La fin des enquêtes en cours, si elles aboutissent au Tribunal va sans doute marquer un tournant en ce qui concerne la corruption politique qui gangrène le Brésil. On y reviendra.

En attendant, je vous propose trois autres réflexions dans ce numéro du 23 novembre 2014 de Vision Brésil: l’interpellation lancée par « l’Observatoire du Climat » à propose de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre après 8 ans de baisse continue, deux exemple frappant de la « désindustrialisation du pays », étudiés par la revue « Carta Capital » et le cri d’alarme d’OXFAM sur la remontée de l’inégalité dans le monde et ses conséquences sur la violence au Brésil.

Bonne lecture

Jean-Jacques Fontaine – Vision Brésil 

Publicités