IMG_1348Bonjour,

Tout à coup, on respire un autre air… Voilà 6 jours que la Coupe du Monde de Football a débuté au Brésil et les rues, remplies de supporters heureux exhalent la joie du moment. On a tourné le dos (en tout cas provisoirement) à la déprime générale du « Brazil-bashing » qui a envahi les médias du monde entier depuis un mois. Parce que les brésiliens ont su mettre en avant leur point fort : la cordialité et la chaleur de l’accueil qu’ils réservent à leurs visiteurs, la débrouille de dernière minute pour dénouer les imprévus. Résultat, une COPA dont on loue déjà la glamour et l’attractivité. « Le premier goal est celui marqué par les brésiliens hors des stades » assure le commentateur d’un grand quotidien. « Cette Coupe du Monde n’est ni le show mégalomaniaque que les politiciens voulaient nous vendre, ni le désastre prévu par les observateurs étrangers », confirme un autre.

D’une façon générale, ce qui ressort des analyses, c’est un beau spectacle, donné dans de bons stades, devant des supporters enthousiastes, mais surtout un avis unanime des visiteurs : l’hospitalité brésilienne surpasse largement les déficiences des infrastructures ( lire la suite ci-dessous).

Bonne lecture !

HORIZONS_AMERIQUES_LATINES_GF_FONTAINE_DOS20_INVENTION_BRESIL_bat1Où trouver le livre l’Invention du Brésil (Editions l’Harmattan)
Au Brésil : Librairie Leonardo da Vinci, Rio de Janeiro ; Librairie française de São Paulo ; ou en vente directe visionbresil@gmail.com
En Suisse : Librairie du Boulevard, Genève, Librairie Payot, Lausanne ; Librairie Albert-Le-Grand, Fribourg
En France : Librairie portugaise et Brésilienne Michel Chandaigne, Paris
En Belgique ; Librairie 100 Papiers Schaerbeck-Bruxelles
Sur le site de l’Harmattan :  http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=43080    
 

Les déficiences dans l’organisation ne sont pas l’apanage de toutes les villes-sièges ni de toutes les situations. L’accès aux stades, à São Paule et à Rio de Janeiro, via les nouveaux réseaux de transports publics, se sont révélés faciles, les retards dans les aéroports sont pour l’instant inférieurs à ce que l’on constate au niveau international: 4,2% des vols avec un retard de plus de 30 minutes contre une moyenne de 8,4% sur le continent européen. Seuls points noirs relatifs, les insuffisance à Cuiaba et à Recife, notamment.

La puissance du langage des signes

IMG_1360Si les brésiliens peinent à communiquer en langues étrangères, les touristes sont unanimes à relever que le langage des gestes, combiné au sourire, permet de surmonter pratiquement tous les obstacles. Cela relativise les heures perdues dans les embouteillages, les prix surfaits et les difficultés de déplacement. Bref, après 6 jours, le Brésil est en passe de réussir « sa » Coupe du Monde, indépendamment de la victoire finale de son équipe nationale.

Une bonne nouvelle pour les économistes qui, comme Carlos Lagoni, ancien président de la Banque Centrale, considère que « ce sursaut d’auto-estime peut avoir des effets positifs sur la situation économique, en tout cas à court terme. ». Carlos Thadeu, chef-économiste de la Confédération nationale du commerce confirme : « le déroulement de cette Coupe du Monde a le mérite d’interrompre l’onde de pessimisme qui s’était emparée du pays ».

Les problèmes restent, mais peut-être sont-ils plus relatifs

IMG_1381
Bien sûr, reconnaissent ces deux experts, les problèmes restent et ils ressurgiront après la COPA. Mais peut-être de façon différente et avec une acuité moindre. Signe de ce qu’on sait déjà : la science économique n’a rien d’une science exacte, les comportements des hommes jouent un rôle important dans les pronostics…

Pour le plaisir des yeux et histoire de confirmer cette vague d’optimisme, je vous offre ci-dessous une modeste galerie d’images, glânées dimanche 15 juin dans les rues de Rio de Janeiro. Ce jour-là, c’était Suisse-Equateur, France Honduras et surtout, Argentine-Bosnie Herzegovine.

 
IMG_1352
IMG_1351
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Poser son camping-car devant la plage d’Ipanema, en plein centre ville… Imaginez ça à la Promenade des Anglais à Nice!
 
 
IMG_1368IMG_1390
 
 
 
 
 
 
 
 
 
IMG_1366IMG_1387
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Copacabana, ville argentine…
 
IMG_1401IMG_1406
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fan foot helvétique: le Baixo Suiça à Lagoa lors de la rencontre Suisse-Equateur
 
IMG_1417
IMG_1425
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La Casa bleue des français lors de la rencontre France-Honduras
 
IMG_1383
 
COPA 2014, Rio de Janeiro, médaille d’or de l’accueil…
 

Publicités