heinz-ketchup-2Plus nord-américain que le « Tomato Ketchup Heinz depuis 1869 », il n’y a pas ! Il va falloir revoir ses certitudes : désormais Heinz et son ketchup sont en mains brésiliennes. Pour 28 milliards de US$, un groupe d’investisseurs dit « le 3G » s’est offert l’entreprise familiale de l’épouse de l’ex-candidat à la Présidence et actuel Secrétaire d’Etat des Etats Unis John Kerry.

Fabrica-da-AB-Inbev-em-Leuven-na-Belgica.-Foto-AFPLe groupe 3G est déjà l’administrateur de Anheuser Busch Inbev, le plus grand brasseur du monde, qui englobe le brésilien Ambev, les belges Stella Artois, Beck’s, Jupiler, Leffe entre autres et l’américain Budweiser. Le capital est à majorité aux mains de 300 familles belges mais la gestion de AB Inbew est en mains brésiliennes dès la fondation du groupe belgo brésilien Ambev en 2004. Heinz va rejoindre ce conglomérat, qui a déjà absorbé en 2010 la chaîne de fastfood Burger King.

Dans les faits, ce n’est pas réellement 3G qui achète Heinz, mais le milliardaire nord-américain Warren Buffet. C’est lui qui déboursera les 28 milliards, associé à un fond de private equity, 3G en l’occurrence. « Ce sont les brésiliens qui sont à l’origine de l’opération, précise Warren Buffet dans une interview au Financial Times et ce sont eux qui vont faire tout le travail ».

Histoire à succès

bkLa storry 3G est une histoire à succès de 3 banquiers brésiliens, Jorge Paulo Lehmann, Marcel Telles et Carlos Alberto Sicupira. Le premier a débuté avec la fondation de la banque Garantia, qu’il a revendue à son ancien employeur, le Crédit Suisse où il avait débuté comme stagiaire. Les deux autres étaient actifs dans le secteur des biens de consommation de masse, en contrôlant notamment les « Lojas Americanas » et le brasseur Brahma, qui a donné naissance à Ambev après sa fusion avec Antartica. Les brésiliens de 3G ont encore des parts dans Coca Cola, Procter et Gamble et Walmart

Leur créneau, investir dans les personnes et les talents plutôt que dans le rendement à court terme. Les managers de AB Inbev sont connus pour leur professionnalisme et leur rigueur, qui leur a d’ailleurs valu plusieurs bras de fer avec les syndicats belges. La recette a porté ses fruits, le taux de rentabilité nette de AB Inbev a oscillé entre 8% et 18% entre 2006 et 2012. Un beau résultat pour une période marquée par la crise économique mondiale.

warren buffetLe fond d’investissement 3G est aussi connu pour sa modestie. Les bureaux, à São Paulo et à New York affichent un design discret, Jorge Paulo Lehmann, Marcel Telles et Carlos Alberto Sicupira n’ont ni voiture de service ni avion de fonction. Si luxe il y a, il du ressort de leur vie privée et il ne s’affiche pas. Une manière de faire des affaires qui les rapproche du train de vie, lui aussi austère, de Warren Buffet. Raison sans doute qui explique, plus encore que la rationalité économique, « l’opération Heinz Tomato Ketchup ».

Publicités