Bonjour,

Le cirque électoral brésilien va débuter. Il durera 5 mois, temps de la campagne pour les présidentielles et les législatives d’octobre. Vingt semaines pendant lesquelles le Congrès ne siège pas. Les députés sont en tournée dans leurs fiefs, c’est le moment où la corruption politique est la plus visible. Je vous propose de nous arrêter un moment sur cette plaie de la vie publique brésilienne pour mieux comprendre ses racines et ses effets.

Autre dossier chaud, « Porto Sul »  dans la Bahia, ou la construction d’un port industriel dans une réserve naturelle vouée à l’écotourisme. Dilemme entre environnement et croissance.

Une croissance qui prend le mors aux dents, d’ailleurs… Au moment où l’Europe plonge dans les déficits fiscaux, l’économie brésilienne s’emballe et l’inflation menace à nouveau. Un « risque à l’envers » par rapport à ce qui se passe sur le Vieux Continent, mais un risque tout aussi sérieux.

Bonne lecture et merci de votre soutien. Faites connaître Vision Brésil autour de vous !

Vision Brésil n°14 en PDF

Advertisements