Uncategorized


Réforme politique ; lancement de « l’Invention du Brésil » à Salvador, Recife et Brasilia ;  l’avenir compliqué du second mandat de Dilma Rousseff

Bonjour,

constituinte-sarneyOrganiser un plébiscite pour élire une Constituante chargée de réaliser la réforme politique fut la première proposition de Dilma Rousseff au soir de sa réélection, le 26 octobre dernier. La proposition est-elle viable ? Est-ce la première des priorités pour la prochaine législature ? A l’orée du second mandat de la Présidente reconduite dans ses fonctions, Vision Brésil tente de faire le point sur cette question.

Il se fait encore l’écho d’une recherche de la Fondation Getulio Vargas qui prédit un avenir difficile pour la Présidente au cours des 4 prochaines années à cause des effets de la conjoncture économique internationale sur le moral des électeurs. Un phénomène qui serait général en Amérique latine.

————————————————————————————————————————————–

Et puis l’ai le plaisir de vous annoncer 3 nouveaux lancements de mon livre « l’Invention du Brésil »:

  •  HORIZONS_AMERIQUES_LATINES_GF_FONTAINE_DOS20_INVENTION_BRESIL_bat1Jeudi 13 novembre 2014 à 18h00 à l’Alliance française de Salvador de Bahia, Avenida 7   de Setembro, 401 – Ladeira da Barra (avec le soutien du Gouvernement de la Bahia)
  • Vendredi 14 septembre 2014 à 20h00 à la FLIPORTO de Recife-Olinda (Festa literaria internacional de Pernambuco), Av. Sigismundo Gonçalves, 375 – Carmo, Olinda – PE
  • Mardi 18 novembre à 18h30, à la médiathèque de l’Alliance française de Brasilia, Asa Sul SEPS 708 / 907 Lote A, à ‘occasion de la journée « portes ouvertes » de l’Alliance française coorganisées avec le Goethe Institut, El Instituto Cervantes et Cultura Inglesa

—————————————————————————————————————————————- Bonne lecture et j’espère vous rencontrer lors de l’un ou l’autre de ces trois lancements

 Jean-Jacques Fontaine – Vision Brésil

 

[Durant les semaines qui précèdent l’élection présidentielle du 5 octobre, Vision Brésil vous propose chaque dimanche un dossier sur l’un des défis qui attendent le futur élu.

Aujourd’hui, démocratie brésilienne : un besoin de citoyenneté

 

eduardo camposrepfb006

La mort accidentelle d’Eduardo Campos, en troisième position dans les sondages pour les élections présidentielles d’octobre va modifier la donne pour les deux autres prétendants, l’actuelle présidente Dilma Rousseff et le candidat de l’opposition Aécio Neves. Il est vraisemblable que l’écologiste Marina Silva, ancienne ministre de l’environnement, soit choisie pour remplacer Eduardo Campos dans la course électorale. Très populaire, – elle avait obtenu 18% des suffrages en 2010-, son entrée en campagne va sans doute provoquer un remaniement des cartes.

Au-delà de ces conjectures, cette situation met une fois de plus en lumière l’extrême personnalisation de la vie politique brésilienne, centrée sur les figures bien plus que sur les programmes des formations en lice. Des figures qui vivent en vase clos, se remplaçant les uns les autres, mais en dialoguant très peu avec la société civile qu’elles sont censées incarner. C’est ainsi que 52 des 81 sénateurs et 228 des 513 députés fédéraux élus en 2010 ont des parents plus ou moins directs qui sont eux-mêmes des élus ou des responsables de l’exécutif fédéral, des Etats ou municipal. Cela représente 47% des votes du Congrès national, qui réunit les deux chambres. La presque majorité du pouvoir législatif est ainsi entre les mains d’un « club », composé d’environ 200 familles. A titre de comparaison, et selon le recensement général de 2010, le Brésil compte 58’997’050 familles dont la taille moyenne est de 3,39 individus…

convite2Rappel: prochaine présentation du livre « l’Invention du Brésil » (Editions l’Harmattan), vendredi 22 août à 17h00, Pavillon de France de la Biennale du Livre de Sao Paulo, Stand L399, Av Olavo Fontoura 1029 – Santana – Sao Paulo (suite…)

Je vous le livre comme il m’est parvenu! Les statisticiens de WordPress.com m’ont envoyé un rapport annuel 2013 du blog Vision Brésil. Au-delà des incontournables publicitaires, on y trouve certaines informations qui peuvent vous intéresser. N’hésitez pas à réagir et à commenter. C’est grâce à l’appui des lecteurs que Vision Brésil peut s’améliorer…

Bonne année à tous, à bientôt pour la prochaine livraison.

-

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

A l’occasion des obsèques de Nelson Mandela, qui a le plus le sens des responsabilités politiques?

falcon_sipafrancois-hollande-et-nicolas-sarkozy

falcon_sipa

François Hollande et Nicolas Sarkozy, qui s’y rendent chacun dans un Falcon de la République différent pour ne pas se rencontrer dans les airs ou le groupe de la Présidente du Brésil Dilma Rousseff et des ex-présidents Lula, Fernando Henrique Cardoso et José Sarney, qui voyagent dans le même appareil, en compagnie de Fernando Collor, le 4ème des ex-présidents depuis la fin du régime militaire, qui a pourtant été l’objet d’une mesure d’impeachment en 1992.

presidentes_brasil_homenagem_mandela

Ces 5 personnalités sont politiquement opposées les unes aux autres, mais pas rancunières pour autan! Un bon point pour la démocratie brésilienne dont on critique si souvent le mauvais fonctionnement démocratique. 

Une inégalité qui résiste ; un géant politiquement endormi ; en bref, une police qui tue trop, un luxe trop cher, une économie est trop fermée, des vagues pour faire de la lumière… et des nouvelles de « l’Invention du Brésil »

desigualidade

Bonjour, En 12 mois, le Brésil a diminué de 4 millions le nombre de ses pauvres et 1,8 millions de nécessiteux sont sortis de la misère. Signe que la politique de redistribution sociale des bénéfices de la croissance mise en place par le Président Lula en 2003 se poursuit malgré le tassement économique que connaît le pays. Cependant, l’inégalité entre les nantis et les autres est repartie à la hausse. Signe que l’instauration de la Bourse-famille il y a 10 ans n’a pas réussi à en finir avec cette immense injustice qui caractérise le Brésil depuis sa mise en exploitation par les portugais au XVI° siècle.

18jun2013---manifestantes-caminham-na-avenida-brigadeiro-luis-antonio-em-direcao-a-avenida-paulista-nesta-terca-feira-18-em-sao-paulo-a-manifestacao-foi-o-sexto-ato-contra-o-aumento-da-tarifa-de-1371618575234_956x500Six mois après les manifestations populaires de juin 2013, la réforme des institutions patine et le Brésil parait être redevenu un géant politique endormi. A moins que cet immobilisme momentané ne fasse illusion… Dans un autre registre, une étude montre que la police brésilienne tue proportionnellement beaucoup plus que toutes les autres police du monde, même si la stratégie de pacification des favelas de Rio de Janeiro a largement contribué à faire diminuer les affrontement entre les forces de l’ordre et les bandes criminelles.

Bonne lecture !

Bonecas-de-Dona-Lia---Bandeira-do-Brasil_Anna-Guerra_09-x-12Postscriptum : vous avez été des dizaines à réagir à mon appel concernant les difficultés que je rencontre pour faire publier mon livre « l’Invention du Brésil ». Merci de tout cœur. Je ne sais pas si cela suffira à décider les éditeurs mais vous recevrez ce livre, même si c’est sous forme de quoiqu’il en soit, ceux qui le désirent recevront ce livre en temps voulu, même si cela doit être sous forme de « samizdat électronique » ! En attendant, mon combat contre l’indifférence des maisons d’éditions continue. A ce stade, le nombre compte ! Alors n’hésitez pas à me faire savoir que vous seriez acquéreur de l’ouvrage s’il est publié. Merci d’avance

Jean-Jacques Fontaine visionbresil@gmail.com (suite…)

Manifestations, les suites de juin ; économie, un dollar pas sympa ; Rio de Janeiro, pacification en question ; France-Brésil, le pont de la discorde

o povo na rua

Bonjour,

Après une longue pause d’été qui m’a permis de prendre quelques vacances et de boucler le manuscrit du livre que j’espère pouvoir publier au début de l’an prochain, Vision Brésil est de retour, avec un regard sur cette rentrée de printemps dont le ton sera sans doute donné par le lancement de la campagne pour les élections présidentielles et parlementaires d’octobre 2014. A moins que les suites des grandes manifestations de juin ne viennent perturber ce calendrier…  Il va aussi falloir gérer une situation économique qui se complique parce le dollar américain ne se montre pas sympa vis à vis de la monnaie brésilienne. Il ne cesse grimper, mettant en cause la fragile croissance qui semblait se dessiner pour la fin de cette année 2013.

Et puis il y a Sergio Cabral, le Gouverneur de Rio de Janeiro chahuté sur son point fort : la politique de sécurité dans les favelas, dont les limites commencent à apparaître au grand jour avec des dérapages policiers à répétition. On évoquera enfin un contentieux frontalier ignoré, mais toujours pendant, entre la France et le Brésil en Guyane, à l’occasion de la parution du livre de Michel Samson, « Une frontière française – Remonter l’Oyapock », (Editions Wildproject) et de prochaine ouverture entre les deux pays d’un « pont de la discorde »

Bonne lecture !

Jean-Jacques Fontaine, Vision Brésil

manif_congresso

100’000 personnes à Rio de Janeiro, 65’000 à São Paulo, 10’000 à Aracaju, des dizaines investissant la coupole du Parlement à Brasilia, ce soir du 17 juin, les événements prennent une autre dimension dans les rues au Brésil : on n’en est plus à protester contre la huasse des tarifs des transports publics. Ce n’est plus seulement des étudiants contestataires de São Paulo qui expriment leur mauvaise humeur existentielle, c’est toute une jeunesse, dans le pays tout entier, ralliée par l’intermédiaire des réseaux sociaux, vêtus de chemises blanches en signe de ralliement et brandissant le drapeau du Brésil qui se réunissent pour dénoncer et investir les symboles du pouvoir politique, partout.  (suite…)

Page suivante »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 684 autres abonnés